Icon hamburger

Le guide de survie des fêtes de fin d’année en entreprise

Le guide de survie des fêtes de fin d'année en entreprise

Décembre, c’est le mois des festivités de fin d’année, en famille mais aussi au travail. Dans toutes les entreprises, c’est l’occasion de marquer le coup avec l’organisation d’un buffet, d’un arbre de Noël et autres événements à vivre entre collègues. Des moments conviviaux… à condition d’en éviter les pièges !

Une tenue appropriée tu adopteras
Profitez-en : les fêtes de fin d’année sont une de ces occasions où vous avez la possibilité de troquer le costard ou le tailleur de rigueur habituellement pour des tenues plus décontractées. Le must ? Le pull de Noël évidemment, avec ses rennes tricotés ! Attention tout de même à éviter de faire preuve de trop d’originalité. Ne confondez pas les festivités de Noël avec une soirée déguisée…

Des cadeaux adaptés tu offriras
La fête de Noël au bureau, c’est aussi souvent l’occasion de s’offrir de petits présents entre collègues. Une chouette initiative, à condition de bien choisir les cadeaux à offrir : pas trop onéreux pour éviter de mettre mal à l’aise mais un minimum tout de même pour ne pas passer pour un radin. Un conseil ? Les cadeaux culturels comme les livres, les BD ou les CD, c’est toujours efficace et sans risque. A proscrire : tout cadeau osé, érotique et/ou vulgaire.

Des idées originales tu soumettras
Vous pouvez également faire preuve de bonne volonté en soumettant des idées d’activité au comité d’entreprise, surtout si vous avez l’âme d’un organisateur. Plutôt que de rester au bureau, pourquoi ne pas proposer par exemple de participer à un défi sportif ou à des cours de cuisine ? Les fêtes de fin d’année sont une bonne occasion pour sortir du cadre du travail, s’amuser et se défouler entre collègues.

Un bon comportement tu auras
Les fêtes de fin d’année au bureau ne sont pas du goût de tout le monde. Si l’événement ne vous enthousiasme pas, ce n’est pas une raison pour montrer de la mauvaise volonté en y ayant une attitude négative. Dites-vous bien que c’est une excellent occasion de discuter d’autres choses que de travail entre collègues et avec vos supérieurs, alors profitez-en et montrez-vous autant que possible sous un jour avenant. Qui sait, peut-être vous trouverez-vous une passion commune avec votre patron ?

Le buffet tu honoreras raisonnablement
Ultime piège à éviter, et non des moindres : entretenir un rapport « raisonnable » avec le buffet ! Autrement dit, mieux vaut ne pas passer pour le pique-assiette qui n’est là que pour manger à l’œil. Allez-y avec modération, sans vous ruez sur les assiettes et petits-fours. Plus important encore : il en va de même bien sûr avec la boisson. Si exceptionnellement des verres d’alcool peuvent être proposés à cette occasion, ce n’est pas une raison pour s’enivrer. N’oubliez pas que vous êtes entre collègues de travail et que vous avez tout intérêt à bien rester dans la maitrise pour vous prémunir de toute bévue, geste déplacée ou parole malencontreuse que vous pourriez regretter après coup !

Ces articles pourraient vous intéresser :
6 conseils pratiques pour affronter l’hiver au bureau
Les 5 règles indispensables pour bien vivre en open space
4 idées à piquer aux start-up pour se détendre en entreprise

Et si l’amitié au travail était une source de bien-être ?