Icon hamburger

Que faire si vous êtes plus qualifié que votre supérieur ?

Que faire si vous êtes plus qualifié que votre supérieur ?

Travailler pour quelqu’un de moins qualifié que soi peut être un véritable défi. Voici 5 stratégies qui amélioreront votre relation avec votre patron, et vous permettront de savoir que faire si votre manager est moins expérimenté.

1. Votre patron n’a pas à être meilleur que vous

Vous êtes peut-être plus qualifié et expérimenté que votre manager, mais cela ne veut pas dire que vous devriez occuper son poste. Un manager doit avoir d’autres compétences que les membres de son équipe, à savoir la capacité à obtenir le meilleur d’eux et le leadership. Vous ne pouvez pas attendre d’un manager qui gère une équipe de cinq personnes qu’il fasse le boulot de chacune de ces personnes mieux qu’elles. Votre patron doit en savoir assez pour comprendre le travail, prendre de bonnes décisions, vous soutenir et vous accompagner. Il n’a pas à connaître tous les détails ni tous les outils que vous utilisez. Cela dit, si vous êtes régulièrement obligé de lui expliquer les choses les plus basiques, de demander de l’aide sans l’obtenir, ou si votre supérieur fait appel à vous chaque fois qu’il y a une décision à prendre, il y a des chances pour qu’il ne soit pas aussi qualifié qu’il devrait l’être.

2. Eliminez l’égo de l’équation

On dit souvent sur les réseaux sociaux qu’engager des gens intelligents pour leur dire quoi faire n’a aucun sens, qu’il faut engager des gens intelligents pour qu’il puisse nous dire quoi faire. Recruter un expert et lui donner le pouvoir d’être performant est logique, mais dans les faits, l’égo met souvent des bâtons dans les roues. Les managers qui manquent d’expérience ou de confiance peuvent se sentir menacés par les plus performants.
Parlez-en à des collègues ou à un coach carrière et essayez d’analyser la situation objectivement. Votre supérieur est là pour un moment, vous devez donc trouver le moyen de travailler ensemble – ce qui veut peut-être dire que vous devrez le soutenir.
Dire du mal de votre patron vous fera apparaître sous un mauvais jour. S’il est vraiment mauvais manager, la direction finira par s’en apercevoir.

3. Apprenez des choses de votre patron

Si vous avez vu la promotion vous passer sous le nez, vous retrouver avec un mauvais manager peut être encore plus frustrant. Au lieu de vous concentrer sur ses défauts, essayez de voir s’il y a des choses que vous pourriez apprendre de lui. Après tout, ce n’est pas pour rien qu’il a décroché le poste.
Admettez que votre supérieur a peut-être des expériences et des connaissances que vous n’avez pas. Il a peut-être de meilleurs soft skills, ou peut-être est-il simplement meilleur en réseautage et en gestion de carrière. Observez-le pour voir si vous pouvez adopter certaines de ses stratégies.
Identifiez les faiblesses de votre manager et faites-les correspondre à vos forces pour voir s’il y a des situations dans lesquelles vous pouvez aider.
En échange, vous pouvez demander à partager les lauriers. Si vous avez écrit une partie d’un exposé, demandez à la présenter vous-même. Si c’est vous qui avez fait le plus gros des recherches sur un sujet, demandez à mener la discussion à la prochaine réunion. Améliorez votre profil, et vous vous retrouverez en meilleure position pour obtenir une promotion la prochaine fois.

4. Défiez-le quand il le faut – mais soyez diplomate

Que se passe-t-il si votre supérieur décide d’une stratégie qui, vous le savez, mènera inévitablement à des problèmes ? Alors c’est le moment de vous manifester. Mais attention à la manière de le faire. Ne dites pas « vous avez tort » et ne le mettez pas au pied du mur en public, cela mènerait à une confrontation. Expliquez-lui plutôt – en privé – qu’il y a une meilleure option, et si possible, arrangez-vous pour qu’il en ressorte grandi s’il adopte votre solution.
N’utilisez jamais vos connaissances pour le rabaisser, même si cela peut sembler tentant. Au lieu de cela, félicitez-le publiquement pour ses forces et succès : cela créera un environnement favorable dans lequel il vous renverra l’ascenseur.

5. Quand passer à autre chose

Si vous avez un mauvais manager qui vous empêche de progresser dans votre carrière, deux choix se présentent à vous. Vous pouvez soit attendre en espérant que la direction s’aperçoive que votre supérieur n’est pas à la hauteur, soit décider de passer à autre chose.
Les managers qui manquent de confiance sont parfois un vrai problème. Si vous vous sentez dénigré ou mis de côté, si vos contributions ne sont pas valorisées, alors commencez à envisager de changer d’équipe, voire d’entreprise, avant que votre confiance ne tombe en miettes. Il est peut-être temps de viser un poste plus senior dans une autre entreprise.

Ces articles peuvent également vous intéresser :