Icon hamburger

9 façons de marquer les esprits en entretien

9 façons de marquer les esprits en entretien

Vous n’avez qu’un court moment pour faire bonne impression en entretien comment faire en sorte que le recruteur se souvienne de vous ? Suivez ces conseils d’expert pour être sûr que votre nom marquera les esprits dans le bon sens.

1. Les premiers instants

D’après les psychologues, nous jugeons instantanément les personnes que nous rencontrons en nous basant sur un minimum d’informations. Les recruteurs ne prennent pas leur décision finale, mais ils se font une idée très ferme basée sur la facilité à vous parler. Répondez-vous sans problème aux questions et offrez-vous des informations ? Dans le cadre de votre préparation à l’entretien, entrainez-vous à parler de tout et de rien et à entamer des conversations de manière détendue.

2. Misez sur le visuel

Montrer un exemple de vos réalisations est une bonne façon de marquer les esprits, surtout s’il s’agit de quelque chose que vous pouvez laisser au recruteur. Il ne s’agit pas de lui offrir un collier de nouilles réalisé en primaire et cela dépend bien sûr des postes, mais pouvoir montrer ce que vous savez faire au lieu de vous contenter de le décrire aide à rendre votre candidature mémorable. Il peut s’agir d’une copie d’écran d’un site que vous avez aidé à réaliser ou d’un article que vous avez écrit. Un exemplaire papier peut faire toute la différence.

3. Gérez vos messages

Les études prouvent que lorsqu’on écoute un discours, on n’en retient que deux ou trois extraits. Que voulez-vous que le recruteur retienne de vous ? Définissez en amont trois ou quatre messages-clés que vous voulez faire passer pendant l’entretien. La plupart devrait avoir un lien avec le contenu du poste, mais le reste peut concerner ce qui vous distingue des autres candidats. Assurez-vous de faire passer ces messages avant de partir.

4. Donnez l’impression de tout dire

Le recruteur sait que son rôle consiste à vous faire révéler des informations importantes. Pour donner un retour positif, dites par exemple « Excellente question » avant de répondre. Lorsque vous parlez de vos expériences passées, donnez l’impression que le recruteur a repéré quelque chose d’intéressant et de surprenant, même si vos réponses doivent en réalité être de petits discours soigneusement préparés.

5. Intégrez-vous

Les employeurs doivent penser que vous êtes capable d’accomplir les missions liées au poste, mais ils sont aussi à la recherche de quelqu’un qui complètera l’équipe et appréciera son travail au sein de l’entreprise. Ils cherchent à la fois des compétences techniques et quelqu’un qui pourra s’intégrer. Vos réponses doivent prouver que vous comprenez l’entreprise et partagez ses valeurs, son éthique et sa culture. Expliquez pourquoi l’entreprise vous attire et prouvez que vous avez les mêmes valeurs à travers certaines de vos réalisations. Les détails abstraits, comme le fait que vous soyez adapté à la culture d’entreprise, font de vous un candidat dont on se souviendra.

6. Pensez à chiffrer

Pourquoi vous contenter de dire que vous avez augmenté les ventes ou réduit les coûts à votre précédent poste alors que vous pourriez illustrer par des chiffres ? Noyer tout l’entretien de chiffres et de faits ne jouera pas en votre faveur, mais un ou deux pourcentages clés marqueront le recruteur. Si vous avez beaucoup d’informations de ce type à partager et qu’il s’agit d’un poste où les chiffres ont leur importance, vous pouvez toujours vous munir d’un graphique à laisser à votre futur employeur.

7. Racontez une histoire

Ne vous reposez pas seulement sur les chiffres pour prouver vos exploits. Utilisez-les pour raconter une histoire. On se souvient bien plus longtemps d’une histoire que des faits bruts. Faites passer votre enthousiasme, votre curiosité et votre implication, cela donnera l’image d’une personne motivée qui restera dans les esprits bien après votre départ.

8. Posez des questions intéressantes

Assurez-vous d’avoir quelques bonnes questions à poser à la fin : avec les premières secondes, c’est de ça qu’on se souviendra le plus longtemps. Ne posez pas les questions évidentes sur l’entreprise, le salaire ou les avantages. Au lieu de cela, interrogez le recruteur sur les attentes, les évolutions possibles du poste, et les opportunités d’apprendre. Cela peut paraître évident, pourtant très peu de candidats se présentent avec des questions appropriées et intéressantes. Etre le candidat qui pose une question informée vous rendra mémorable.

9. Assurez un suivi

Après l’entretien, n’hésitez pas à envoyer un e-mail ou à passer un coup de fil. Cela peut être l’occasion de poser des questions auxquelles vous n’aviez pas pensé pendant le rendez-vous et de prouver que votre intérêt pour l’entreprise est sincère. Cela permet aussi au recruteur de répondre aux questions qu’il pourrait avoir sur votre candidature. Et pour vraiment vous démarquer, envisagez d’envoyer une note manuscrite, éventuellement sur une carte personnalisée. Un e-mail risque d’être ignoré, alors qu’une enveloppe posée sur un bureau attire l’attention. Cela peut paraître vieillot, mais c’est efficace et cela marque les esprits, contrairement à un e-mail.

Ces articles pourraient vous intéresser :
Le langage du corps à l’entretien
Entretien : et maintenant, parlons salaire !
4 conseils pour un entretien Skype réussi
Avant un entretien, jouez les apprentis détectives !
Entretien d’embauche : ce qu’on attend du candidat