Icon hamburger

C’est la rentrée, ne vous laissez pas dépasser !

C'est la rentrée, ne vous laissez pas dépasser !

L’heure du retour au travail a sonné : fini les congés d’été, il faut se remettre à sa routine professionnelle sans trop trainer mais sans non plus se laisser dépasser. Boite mail qui déborde, bureau encombré, clients qui s’impatientent… Trucs et astuces pour gérer l’urgence sans zapper l’essentiel.

Reprenez un rythme de vie normal

C’est peut-être la règle d’or la plus évidente mais pas la moins facile à respecter ! En vacances, pour peu qu’en plus vous ayez voyagé et changé de fuseaux horaires, il se peut que vous ayez pris de mauvaises habitudes… Le jour qui va en déclinant le soir devrait vous aider à retrouver un rythme plus adapté pour ne pas vous sentir toujours fatigué : 7 heures de sommeil au minimum et un temps conséquent consacré au petit-déjeuner pour commencer la journée du bon pied.

Gérez les urgences… sans vous affoler

Le retour de congés peut faire peur, avec de multiples sollicitations à gérer. Pas de panique néanmoins, le plus souvent votre entreprise a continué de fonctionner sans vous. Il faut se faire une raison : il est impossible de rattraper plusieurs semaines de congés le seul jour de la rentrée ! Reprenez calmement votre agenda là où vous l’aviez laissé en partant et tâchez de retrouver progressivement le rythme en gérant les priorités : derniers clients à qui vous aviez promis une visite, etc.

Remettez de l’ordre dans votre boîte mail 

C’est une crainte partagée par tous au retour des congés : de combien de mails non lus vais-je hériter sur ma boîte mail professionnelle ? Parfois plusieurs centaines ! Là encore, rien ne sert de paniquer : vous pouvez déjà opérer un sérieux tri en mettant directement à la poubelle les newsletters et envois groupés qui ne vous concernent pas. Avec ce qu’il reste, procédez par priorité, en faisant confiance à la titraille (par exemple les mails commençant par « Urgent » ou « Important ») puis en utilisant les fonctionnalités de Gmail ou Outlook pour procéder à un minutieux classement.

Rangez, triez… et jetez !

S’agissant des courriers postaux, documents et de tout ce qui traine en général sur votre bureau, mieux vaut revenir au travail avec de bonne résolutions en consacrant une demi-heure ou une heure à ranger et classer… quitte à mettre à la poubelle l’inutile ou le daté. Faire place nette à son bureau, c’est psychologiquement satisfaisant en plus d’être efficace.

Renouez le contact

Pour ne pas perdre le fil de l’essentiel, il est important également de reprendre contact avec votre réseau professionnel : vos collègues, pour se tenir informé de l’actualité de l’entreprise et des changements éventuels pendant votre absence, mais aussi vos clients et fournisseurs, en n’hésitant pas à envoyer un petit mail aux plus proches d’entre eux pour signaler votre retour.

Sachez déléguer, reporter et dire non

Enfin, il faut savoir admettre que vous n’êtes pas Superman ou Superwoman : il sera compliqué de tout gérer après plusieurs semaines d’absence. Si vous sentez que vous allez être dépassé plus que de raison, n’hésitez pas à déléguer à votre N+1 les tâches qui vous dépassent, ou à votre N-1 celles qui vous encombrent et n’exigent que votre supervision. Pour ce qui est des sollicitations et rendez-vous pas urgents ou pas nécessaires, sachez aussi les refuser ou les reporter pour mieux étaler les exigences sur la durée.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Demande d’augmentation à la rentrée : préparez-vous dès maintenant

4 façons de réveiller sa créativité au travail

Retour sur les bancs de l’école : quelle note donneriez-vous à votre patron ? Et si l’amitié au travail était une source de bien-être ?

Et si l’amitié au travail était une source de bien-être ?