L’humain au cœur des technologies selon Accenture

slasher

A l’heure où certains spécialistes débattent sur le rapport création/destruction d’emplois dus à la robotisation du monde du travail, Accenture remet l’humain au cœur des technologies.

Dans son enquête Vision Technologique 2016, une étude prospective sur les tendances à suivre en matière de technologies, le cabinet pointe cinq grandes tendances, dont l’automatisation intelligente, l’économie en réseau et l’éthique.

L’automatisation oui, mais de manière raisonnée, mêlant habilement innovation technologique et gestion des compétences. Avec à la clé de nouvelles politiques RH et de nouveaux besoins en compétences tels que la maîtrise des nouvelles technologies et la capacité à apprendre rapidement de nouvelles exigences professionnelles.

Deuxième notion importante, l’économie en réseau. Pour 82 % des dirigeants d’entreprise, le rapprochement des entreprises passera par les plateformes dans les années à venir. Déjà, les capitalisations boursières des quinze plus grandes plateformes américaines représentent 2 600 milliards de dollars !

La troisième tendance porte sur l’éthique et la sécurisation des données. Selon Accenture, 80 % des entreprises devront se soumettre à des réglementations contraignantes quant à l’utilisation des données de leurs utilisateurs, entraînant des dépenses de plus de 100 milliards de dollars en 2019.

Les deux derniers facteurs de l’étude concernent l’adaptabilité et l’innovation de rupture. En effet, 38 % des entreprises connaîtraient des difficultés à recruter de bons profils, les fameux “millennials”. Des candidats mouvants et difficiles à fidéliser. Face à de nouvelles façons de travailler, les entreprises prônent l’adaptabilité, la collaboration et le travail par projet. Quant à l’innovation de rupture, elle touche des entreprises capables de faire émerger de nouveaux modèles de développement à partir de leur savoir-faire d’origine.

Accenture rappelle qu’en 2020, 25 % de l’économie mondiale sera digitale. Une révolution technologique bien en marche que les entreprises devront anticiper…