Icon hamburger

Relation client : quels métiers ?

Relation cliens,quels métiers

Les métiers de la relation client vous intéressent ? Il y en a de nombreux. Voici de que quoi vous aider à faire le tri…

Les métiers de la production Conseiller clientèle, chargé de clientèle, télévendeur, quelle que soit son appellation, le métier de téléconseiller est le pilier des métiers de la production. Ses missions ? Répondre aux demandes des clients à distance (par téléphone, courrier, mail…) en suivant des procédures préétablies. Selon les besoins, ce peut être de la vente, de l’assistance technique, du recouvrement. Généralement, le téléconseiller travaille dans un centre de contacts, dans l’entreprise elle-même ou chez un outsourceur (prestataire de services). Certains secteurs d’activité (banque, informatique…) requièrent des compétences spécialisées mais le métier reste accessible à partir d’un niveau Bac, surtout si vous avez de l’expérience dans le commercial ou la vente. Les métiers du pilotage Chef de plateau, superviseur, responsable qualité et responsable de la formation sont les principales fonctions liées au pilotage de la relation client. Ces métiers agissent en amont de la relation client. Tandis que les objectifs des chefs de plateau et des superviseurs tiennent principalement dans le contrôle de l’activité et de la performance, les fonctions relatives à la qualité et à la formation viennent en soutien aux chefs de plateau et aux superviseurs, les premiers en mettant en œuvre des dispositifs qualité, les seconds en accompagnant les conseillers client notamment sur les difficultés rencontrées au cours de leurs missions. Les métiers support En “soutien” aux métiers du pilotage et de la production viennent les métiers support : chargé de projet, technicien informatique et CRM, formateur… La fonction de formateur est directement liée aux salariés (en particulier les conseillers de clientèle), qu’ils forment dès leur arrivée et qu’ils accompagnent tout au long de leur mission. De son côté, le chargé de projet (également appelé chargé d’affaires ou chef de produit). Quel que soit son lieu d’exercice (centre de contacts externe ou interne), il supervise la commercialisation d’un service ou d’un produit et doit remplir des objectifs à la fois quantitatifs et qualitatifs.