Bancassurance : Michael Page constate une hausse de l’offre

La banque et l’assurance sont deux divisions historiques de Michael Page. Anne-Sophie Luçon, Manager Exécutif Senior, nous informe sur les perspectives de ce secteur en pleine évolution.

Interview Michael Page

Que représente le secteur banque-assurance chez Michael Page ? 

Ce sont des divisions historiques chez Michael Page. Nos dix consultants spécialisés interviennent à la fois sur des fonctions commerciales et des fonctions supports pour un portefeuille client très diversifié. Pour le secteur bancaire : grandes banques de détails françaises ou étrangères, banques d’investissement, sociétés de gestion… Pour le secteur des assurances : Compagnies, Instituts de Prévoyance, Mutuelles, Courtiers… 

Quels sont les profils recherchés par les entreprises ? 

Les fonctions traditionnelles de chargé de clientèle, gestionnaire de patrimoine, courtier, comptable, sont toujours recherchées.
Les fonctions commerciales restent le nerf de la guerre, mais avec l’apparition des nouvelles règlementations, beaucoup de clients nous mandatent pour des missions en conformité et en gestion des risques : contrôleur interne, comptable réglementaire, etc.
Par ailleurs, le développement des nouvelles technologies entraîne de nouveaux besoins en communication digitale et en informatique (système d’information, cybercriminalité…).
Nos profils types sont des cadres entre 5 et 10 ans d’expérience, que ce soit pour des fonctions opérationnelles, d’expertise ou d’encadrement. 

Un mot sur vos perspectives de développement ? 

Nous restons prudents car le marché est dépendant de la situation économique, mais nous constatons une hausse de l’offre depuis quelques mois. 2015 sera certainement meilleure que 2014.
Notre métier est de coller aux nouveaux enjeux du secteur et d’anticiper pour cerner les besoins de demain. La digitalisation, le big data, les nouvelles régulations promettent des créations de poste pour accompagner tous ces changements.