La Société Générale recrute de nombreux ingénieurs, notamment des jeunes diplômés

Laurence Lavanant

La Société Générale, qui a fêté ses 150 ans cette année, est en pleine campagne de recrutement. De commerciaux, mais également d’ingénieurs.
Entretien avec Laurence Lavanant, Responsable Sourcing.

Un mot sur la Société Générale ?
La Société Générale est une banque universelle, avec 3 métiers principaux : la banque de détail en France, la banque de financement/investissement, banque privée, gestion d’actifs et métiers titres et la banque de détail à l’international, services financiers et assurances.
Le Groupe compte près de 150 000 collaborateurs et 32 millions de clients dans le monde. Elle est présente dans 76 pays, dont la Russie. Nous fêtons ses 150 ans cette année !

Vous êtes en pleine campagne de recrutement ?
Nous organisons des campagnes toute l’année mais effectivement, depuis le 8 septembre dernier jusqu’au 15 octobre prochain, nous avons lancé une campagne en direction des jeunes diplômés. Cette campagne s’adresse majoritairement aux Bac +2/3 pour la banque de détail et aux Bac +4/5 pour les autres métiers, avec un focus sur les ingénieurs en informatique : 650 CDI en 2014, dont 30 à 35 % de jeunes diplômés.

Sur quels métiers d’ingénierie ?
Avec l’évolution du numérique, nous avons de gros besoins d’ingénieurs sur les métiers informatiques : développeurs, ingénieurs systèmes et sécurité, architectes… Une trentaine de métiers est représentée.
Nous recrutons également des traders, des vendeurs, des analystes, des chargés d’affaires et des modélisateurs pour nos activités de marché, et des analystes pour les métiers du risque.
Dans un contexte de réglementation accrue, ces derniers connaissent une hausse importante depuis 3 ans, avec l’ouverture d’une cinquantaine de postes en 2014.
Enfin, nous recrutons une promotion de 40 jeunes diplômés par an au sein de notre programme d’inspection, dont des ingénieurs pour conseiller et contrôler les différentes business lines du Groupe.

Quelles sont les qualités que vous recherchez ? Nous recherchons avant tout des profils adaptables, curieux, avec un fort esprit d’équipe. Des entrepreneurs en somme, à l’image de Société Générale.
Concernant les ingénieurs, nous recherchons des “digital natives”, des jeunes qui connaissent les nouvelles technologies pour développer nos applications numériques et répondre ainsi aux besoins de la banque de demain, adaptée aux nouveaux usages de nos clients.
Vous travaillez avec des écoles en particulier ?
Nous travaillons avec 60 écoles cibles pour l’ensemble de nos métiers : écoles d’ingénieurs généralistes, informatiques, écoles de commerce et universités, ces dernières représentant 35 % de nos recrutements. 600 ambassadeurs – anciens étudiants de nos écoles cibles – sont chargés d’accompagner nos recrutements et de promouvoir nos métiers via des forums écoles, des témoignages métiers, des conférences…

Vos perspectives de développement sont-elles encourageantes ?
Nous allons recruter plus de 2 000 CDI tous profils confondus en 2014, soit 500 de plus qu’en 2013, dont 1 000 jeunes diplômés. Nous recrutons également 1 400 alternants, 250 VIE (Volontariat international en entreprise) et environ 1 500 stagiaires de 6 mois. Pour ce faire, 5 à 8 événements de recrutement sont prévus d’ici fin décembre, sur le modèle « 1 contrat, 1 jour ». Destinés aux jeunes diplômés, ces événements ont pour objectif de réduire le processus de recrutement en recrutant des candidats en une seule journée, sur des CDI ou des contrats en alternance ou encore des stages. Pour 2015, nous prévoyons de conserver le même nombre de recrutements qu’en 2014 (chiffre hors filiales en France).