Devenez expert-comptable en entreprise !

comptable

On estime qu’il manque 300 à 400 diplômés d’expertise comptable par an. Il faut dire que pour accéder à la profession, il faut s’armer de patience… mais l’intérêt du métier et ses débouchés en valent la peine !


Des débouchés intéressants Tenir, arrêter et vérifier les comptes d’une entreprise, notamment dans le cadre d’un audit (90 % des experts-comptables sont aussi commissaires aux comptes), constituent les missions premières de l’expert-comptable, mais pas seulement.
En tant qu’expert-comptable, vous serez également amené à conseiller les dirigeants sur leur stratégie de développement, la fiscalité, l’organisation de leur structure, leur système de gestion informatisé… Touchant ainsi à de nombreux domaines de l’entreprise.
Les débouchés sont également intéressants du point de vue de l’évolution de carrière. Salarié dans une entreprise, vous pourrez évoluer vers un poste de directeur comptable ou de directeur financier. A moins que vous ne préfériez vous mettre à votre compte en tant que comptable associé ou propriétaire de cabinet. La profession est en constant développement et les cabinets fleurissent, en Ile-de-France mais aussi en Province (Alsace, Nord, Sud-Est et Languedoc principalement).

L’accès au métier
Huit ans minimum, c’est le nombre d’années qu’il vous faudra pour devenir expert-comptable !
Première étape, l’obtention du Diplôme de Comptabilité et de Gestion (DCG) aux termes de 12 épreuves écrites (droit, finance, management, comptabilité, anglais des affaires…), une épreuve orale et une épreuve facultative de langue autre que l’anglais.
Deuxième étape, le Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion (DSCG) : 4 épreuves écrites, deux épreuves orales et une épreuve facultative de langue. Cependant, il est possible de passer le DSCG sans être passé par le DCG avec des diplômes admis en dispense ou avec un master.
Sachez également que certains diplômes, comme le BTS, la licence professionnelle ou le master Comptabilité Contrôle Audit (CCA) vous dispenseront de certaines épreuves.
Troisième étape : un stage de 3 ans au sein d’un cabinet d’expertise comptable.
Enfin, ultime étape, le Diplôme d’Expertise-Comptable (DEC), qui comporte trois épreuves dont un mémoire. Certaines universités et des écoles de gestion et de commerce peuvent vous préparer à ces épreuves.
Une fois le fameux sésame obtenu, vous aurez le choix entre postuler dans une entreprise, dans un cabinet ou vous installer à votre compte, ce qui demande une certaine expérience. Certains s’associent dans un premier temps à leur maître de stage ou à un autre expert-comptable avant de racheter une part de la clientèle. Aujourd’hui, 15 000 experts-comptables exercent en libéral, 10 000 en entreprise.

Les qualités pour exercer
En dehors de la persévérance dont vous devrez faire preuve lors du parcours de formation, les qualités principales à développer pour ce métier sont le goût des chiffres, la curiosité afin de se mettre au courant des normes qui changent régulièrement, l’esprit de synthèse, beaucoup de rigueur et une certaine discrétion. En effet, le métier comporte des règles de déontologie très strictes, notamment celle du secret professionnel.