Icon hamburger

Enquête de rémunération : prévisions d’augmentation salariale pour 2014 de 2,5% en médiane

Comme chaque année, le cabinet Mercer s’est penché sur les évolutions salariales et les budgets d’augmentation envisagés par les entreprises pour 2014. L’enquête Mercer Total Remuneration Survey France 2013 regroupe ainsi les informations de rémunération de plus de 135 000 salariés appartenant à 426 entreprises.

Les résultats révèlent pour 2013 des budgets d’augmentation médians de l’ordre de 2,5%, malgré un gel des salaires supérieur aux prévisions formulées en 2012. Les entreprises prévoient pour 2014, des révisions salariales identiques, à un niveau médian de 2,5%.

Retour sur l’année 2013 : augmentations conformes aux prévisions mais un développement du gel des salaires :

Augmentations 2013

Conformément aux prévisions annoncées par les entreprises en 2012, les niveaux médians d’augmentation pratiqués en 2013 ont atteint 2,5%, toutes catégories professionnelles confondues. En outre, Mercer constate une relative homogénéité des pratiques des entreprises puisque ces taux se concentrent autour de la médiane avec un premier quartile à 2% et un troisième quartile à 2,9%.
La moyenne des revalorisations salariales se situe quant à elle à 2,4%, signalant qu’une faible minorité d’entreprises ont proposé des budgets d’augmentation significativement inférieurs à la tendance du marché. L’inflation, estimée aux alentours de 1,1% sur l’ensemble de l’année 2013 suivant les sources, devrait donc être couverte.

« Cette situation générale masque des disparités, certaines catégories professionnelles ayant bénéficié de budgets médians inférieurs à ceux anticipés l’an dernier », note Bruno Rocquemont, Responsable de l’activité Talent chez Mercer France. « C’est en particulier le cas des Cadres Commerciaux (budgets médians anticipé et réalisé respectivement de 2,7% et 2,3%) et des Cadres Dirigeants (budgets médians anticipé et réalisé respectivement de 2,6% et 2,3%) ».

Toutefois, les entreprises ont été plus nombreuses à geler les salaires en 2013, que ce qu’elles avaient annoncé lors de la précédente enquête. En effet, si en 2012 les intentions s’établissaient entre 3 et 5% selon les catégories professionnelles, le gel des salaires a atteint un niveau supérieur à ces anticipations en 2013. Les populations de Cadres Commerciaux et de Cadres Supérieurs sont particulièrement touchées, avec respectivement 7 et 8% des entreprises déclarant avoir gelé les salaires de ces populations. 12% des Cadres Dirigeants ont vu leur rémunération gelée, soit un taux 4 fois supérieur aux tendances annoncées.

Prévisions pour l’année 2014 : des budgets d’augmentation en ligne avec les pratiques observées en 2013

prévisions 2014

Sondées par Mercer au printemps dernier, les entreprises prévoient des budgets d’augmentation comparables aux pratiques observées en 2013. Ainsi, le taux d’augmentation salariale médian anticipé, toutes populations confondues, s’établit à 2,5% pour 2014. Ces budgets médians devraient être homogènes pour l’ensemble des catégories professionnelles.
Parallèlement, peu d’entreprises se démarquent, à la hausse comme à la baisse, de cette pratique médiane. Certaines catégories professionnelles seront encore exposées au gel des salaires. « L’enquête 2013 laisse présager que certaines catégories professionnelles seront cette année encore exposées aux mesures de gel des salaires » indique Bruno Rocquemont, Responsable de l’activité Talent chez Mercer France.
« En effet, les perspectives en la matière s’avèrent proches, voire identiques, aux pratiques observées en 2013. Seuls les cadres dirigeants, principale catégorie concernée par le gel de salaires ces dernières années, seraient moins nombreux à connaître cette situation en 2014 d’après les projections des répondants ».

gel salaires

Méthodologie :
L’enquête de rémunération Mercer Total Remuneration Survey France 2013 regroupe les informations d’entreprises étant majoritairement des filiales françaises de sociétés multinationales. Le panel couvre tous les secteurs d’activité avec une prépondérance des secteurs des biens de consommation courante et des biens d’équipement durable et non durable. Les données présentées ici ont été collectées de d’avril à juillet 2013.

Les taux d’augmentation salariale présentés dans ce communiqué s’appliquent au salaire annuel de base. Ils incluent les augmentations générales et individuelles (promotions et mérite).
L’échantillon considéré intègre les sociétés n’ayant pas pratiqué d’augmentation salariale sur la période concernée.

Définition des éléments statistiques :
Premier Quartile : valeur statistique en dessous de laquelle on trouve 25% des observations de l’échantillon.
Médiane : valeur statistique qui sépare l’échantillon en deux parties égales : 50% des valeurs sont au-dessous et 50% au-dessus.
Troisième Quartile : valeur au-dessus de laquelle on trouve 25% des observations de l’échantillon.