Icon hamburger

Deux salariés sur cinq n’ont généralement pas de visibilité financière au-delà de leur prochain salaire

Organisez-vous votre vie autour de votre jour de paie ? Vous n’êtes pas le seul. Alors que l’économie continue lentement à se redresser, les salariés français luttent pour assumer leurs responsabilités financières. 43 % d’entre eux avouent ne voir que rarement, voire jamais, plus loin que leur prochain salaire pour joindre les deux bouts, d’après un sondage Careerbuilder mené par Consumer Analysis Limited auprès de 400 personnes à travers la France en août 2013.

Etude Careerbuilder-visibilité financièreAlors que 87 % des salariés se disent plus responsables financièrement depuis le début de la crise, ils ont dû opérer des changements dans leur vie de tous les jours pour joindre les deux bouts. A la question des stratégies mises en œuvre pour y parvenir, les salariés ont répondu qu’ils :

– Utilisent des bons de réduction ou font leurs courses dans des magasins discount – 35 %
– Sacrifient des activités de loisir –- 31 %
– Ne mangent plus au restaurant –- 30 %
– Conduisent moins afin d’économiser de l’essence –- 25 %
– Utilisent les transports en commun –- 12 %

Si les personnes interrogées ont renoncé à des habitudes et dépenses pour des raisons financières, ils avouent aussi ne pas pouvoir se passer de certaines choses, notamment une connexion Internet, leur voiture, un téléphone portable, leur animal de compagnie, et des vêtements neufs.

« Si les personnes actives sont souvent les premières à ressentir le ralentissement de l’économie, elles font aussi preuve d’adaptation et sont capables trouver des solutions pour conserver une bonne qualité de vie, explique Scott Helmes, Directeur Général de CareerBuilder au Royaume Uni. Tout comme une entreprise qui procède à des changements afin de rester compétitive sur le long terme, les salariés doivent effectuer des ajustements pour tenir jusqu’à la paie, aller plus loin et améliorer leur santé financière. »

La crise crée des problèmes à court terme pour les salariés, mais pas seulement. Ils sont aussi impactés sur le long terme, puisque certains ne se concentrent pas sur leur avenir financier. 24 % des salariés ne mettent pas d’argent de côté chaque mois, 22 % mettent moins de 50 euros de côté et 36 % moins de 100 euros.

Scott Helmes propose les astuces suivantes pour résister à la baisse de l’économie et se préparer pour le futur :
1/ Examinez vos dépenses de près – Les cafés à emporter, déjeuners au restaurant, et autres dépenses quotidiennes peuvent alléger vos comptes. Créez un tableau pour analyser ce que vous dépensez chaque mois. Lorsque vous saurez où votre argent s’envole, vous verrez mieux quelles sont les dépenses qu’il est possible d’éviter.

2/ Mettez de l’argent de côté, même peu – Mettez de l’argent de côté chaque mois pour vos économies à la fois sur court et long terme, peu importe le montant. Si vous avez du mal à y penser au moment d’établir votre budget mensuel, essayez de mettre en place un virement automatique vers un compte épargne.

3/ Les économies se trouvent peut-être sous votre nez – Voyez avec votre département RH comment profiter au mieux des avantages proposés par votre entreprise. Renseignez-vous pour savoir si votre employeur propose des réductions dans certains magasins ou sur certains services, et voyez comment vous assurer que vous avez choisi les avantages qui correspondent le mieux à votre budget.

Méthodologie
Sondage mené auprès de 400 personnes âgées de 18 à 70 ans en France. Au cours d’entretiens en ligne, ils ont répondu à des questions sur leur situation professionnelle actuelle ainsi que sur leurs expériences sur leur lieu de travail.