Icon hamburger

Egalité professionnelle : un net décalage entre le discours et les actions

75 % des entreprises interrogées par l’Apec estiment que l’égalité homme-femme au travail est un enjeu RH d’importance. Voilà pour le discours. Côté action, l’étude révèle que ces mêmes entreprises s’impliquent assez peu sur le sujet.

Il y a presque 30 ans, le 13 juillet 1983, Yvette Roudy faisait adopter à l’Assemblée nationale la 1 e loi sur l’égalité professionnelle. Sur le terrain, pas de grands changements. Alors, près de 20 ans après, en 2011, la loi de 1983 est renforcée. Dans les entreprises, on ne voit toujours rien venir. Quatre ans plus tard, une nouvelle loi sur l’égalité professionnelle est donc votée. Quels en sont les résultats ? C’est la question que se pose l’Apec dans une enquête menée en février 2012. Le bilan est loin d’être glorieux. Un net décalage entre le discours et les actions mises en œuvre persiste.

Les entreprises sont dans le déni
Ainsi 75 % des entreprises sondées reconnaissent l’égalité entre les hommes et les femmes au sein de l’entreprise comme un enjeu RH d’importance. 44 % estiment même que cette égalité peut rejaillir favorablement sur le climat social. 38 % admettent qu’elle aurait des conséquences bénéfiques sur l’implication des salariés. Seulement un quart d’entre elles pensent que cette égalité peut renforcer la performance économique. Elles admettent aussi bien volontiers, qu’il y a du chemin à faire, mais ailleurs, pas chez elles.
Ainsi, seulement 17 % des entreprises estiment qu’en général, la situation est égalitaire entre les cadres, hommes et les femmes, en entreprise. Par contre, en leur demeure, 60 % des entreprises estiment que ce principe est appliqué chez elles. Pour les non cadres, on passe de 34 % à 73 %, lorsque l’on change le référentiel. « Ces écarts de perception – entre la situation dans les entreprises en général et celle dans sa propre entreprise – peuvent être attribué à des postures de déni » analyse l’Apec. Le mot est lancé…

Pour lire la suite de l’article, cliquez ici

A lire aussi:
12,4% de la population active télétravaillent
Les stages influent ils sur l’insertion professionnelle?
Les causes de la montée du chômage selon les employeurs européens
11% des patrons de TPE vont embaucher au 2eme trimestre

Source : www.emploi-pro.fr