Entretien d’embauche : les sept erreurs à éviter

L’entretien est un moment-clé du processus de recrutement. Sept impairs à ne pas commettre…

Arriver en retard Signe d’un manque de professionnalisme, d’organisation, voire de motivation, arriver en retard donne une première mauvaise impression. Vérifiez bien la veille l’adresse et le chemin à emprunter et pensez à téléphoner à l’entreprise, au cas où !

Une apparence négligée Chemise froissée, cheveux en bataille, tenue inadaptée, autant d’éléments qui peuvent dénoter un manque de sérieux. Pour éviter les fautes de goût, adoptez une tenue classique passe-partout et soignez les détails de votre apparence.

Un trop long discours Des réponses claires valent souvent mieux qu’un long discours : soyez précis et synthétique. Le tout est de faire des liens et de rester cohérent.

Rester muet A l’inverse, se contenter de répondre par oui ou par non est insuffisant. Développez, argumentez un minimum ! Et ne laissez pas le silence s’installer…

Ne pas poser de questions Poser des questions montre votre intérêt pour le poste et pour l’entreprise. Ne serait-ce qu’à la fin : comment se déroule la suite du processus de recrutement ?

Dénigrer ses anciens employeurs Evitez de donner des éléments d’ordre personnel sur vos anciens employeurs. Pour expliquer une démission par exemple, trouvez des arguments objectifs : résultats, organisation, etc.

Venir les mains dans les poches Apportez votre CV, de quoi écrire et le fruit de vos recherches. Cela montre que vous êtes sérieux et motivé. Mais n’en faites pas trop non plus : un discours trop préparé peut manquer de sincérité.