Cinq façons de bien négocier un salaire

 

Dans le processus de recherche d’emploi, ce sont bien souvent les entretiens que les candidats craignent le plus. Pourtant, le processus de négociation du salaire est un aspect tout aussi effrayant de la recherche d’emploi.

Parler d’argent peut mettre mal à l’aise même les gens les plus confiants. Mais vous pouvez travailler sur cette confiance si vous savez comment vous y prendre et que vous avez une idée précise de ce que vous voulez réellement.
Se fixer des attentes réalistes fait partie des choses les plus importantes que vous devez faire avant de commencer à parler d’offres d’emploi ou d’exigences salariales. Ceux qui demandent trop peuvent donner l’impression de ne pas comprendre le marché et risquent d’être déçus. En revanche, demander trop peu n’est pas un bon choix non plus.

Alors quelle est la meilleure façon de négocier ? Certes, l’expérience et les recherches peuvent aider à estimer sa valeur sur le marché. Néanmoins, voici cinq conseils pour vous aider à comprendre votre valeur et négocier en toute confiance.

1. Faites vos propres recherches.

Sur Internet, une multitude de sondage est disponible gratuitement pour vous permettre d’évaluer votre salaire. N’oubliez pas de diriger vos recherches vers les sites Web d’associations professionnelles de l’industrie et de ressources humaines. Pensez également à consulter les offres d’emploi et les petites annonces. Bien que le salaire n’y soit pas toujours mentionné, vous pourrez tout vous faire une idée du salaire que les entreprises sont prêtes à offrir pour votre poste.


2. Soyez réaliste à propos de votre expérience.

La règle d’or : soyez honnête envers vous-même en ce qui concerne ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire. Par exemple, vous pourriez être tenté de postuler un emploi offrant un salaire annuel de 60 000 € même si vous ne répondez pas aux exigences. Pour être réaliste à propos de ce que vous pouvez faire, vous devez d’abord et avant tout être réaliste à propos des compétences que vous pouvez apporter.


3. Méfiez-vous de la désinformation.

Certaines annonces peuvent donner aux chercheurs d’emploi de faux espoirs sur le salaire et les possibilités d’avancement. Par exemple, les annonces de programmes d’enseignement promettant aux diplômés qu’ils gagneront une certaine somme d’argent s’avèrent souvent insensées ou complètement exagérées. L’essentiel, c’est que vous ne pouvez pas toujours croire tout ce que vous entendez ou lisez. Renseignez-vous pour trouver quelle est la véritable norme.

 
4. Concentrez-vous sur le portrait d’ensemble.

Lors de votre recherche d’emploi, il est essentiel de ne pas vous focaliser uniquement sur la rémunération. Ce qu’il est vraiment important de savoir, c’est si l’emploi vous convient ou non. Tous les facteurs doivent être considérés avant d’accepter un nouvel emploi. Qu’il s’agisse de la culture d’entreprise ou de savoir si l’emploi présente suffisamment de défi, vous devez évaluer toutes vos options.


5. Prenez vos décisions de façon méthodique.

Pour vous décider sur plusieurs choix de postes, utilisez une méthode simple de dressage de liste. Inscrivez sur une feuille de papier toutes les choses qui sont importantes pour vous en ordre. Bien que l’argent vienne en tête pour la plupart des gens, un trajet court et une bonne assurance médicale peuvent compter plus que quelques euros supplémentaires. Ou peut-être seriez-vous prêt à échanger quelques milliers d’euros contre davantage de vacances ? Le fait de vous connaître vous-même et de connaître le marché et vos besoins personnels vous donnera la confiance de négocier efficacement. Inscrivez le salaire et les avantages que vous voulez le plus. Tenez-vous prêt à employer la manière forte, mais gardez-vous une marge de manœuvre. Ainsi, si vous avez à négocier, vous atteindrez tout de même plus ou moins votre objectif de rémunération.