Icon hamburger

Gestionnaire de Parc Micro-Informatique

Principales missions

  • Gérer, maintenir et faire évoluer le parc (matériel, logiciel et télécommunication).
  • Effectuer les achats informatiques.
  • Sauvegarder les données et assurer la sécurité du réseau.
  • Conseiller, assister et former les utilisateurs.
  • Encadrer, éventuellement, une équipe de techniciens.

Formation

Selon la taille de l’entreprise, la responsabilité du gestionnaire de parc micro-informatique s’accroît et le niveau d’études augmente.

  • Bac +2/3 : BTS, DUT, DEUST (ex. : en informatique de gestion, en réseau et télécommunication)
  • Licence Pro
  • Bac +5 : université, école d’ingénieurs

Compétences professionnelles

  • Posséder les connaissances informatiques de bases (micro-informatique, bureautique, bases de données).
  • Maîtriser les techniques d’architecture des systèmes et des réseaux.
  • Connaître les différents systèmes d’exploitation usuels.
  • Avoir une bonne compréhension du monde de l’entreprise.
  • Assurer la veille technologique.

Profil

  • Autonomie
  • Sens de l’organisation
  • Capacité d’anticipation
  • Sens relationnel
  • Prédisposition au management

Salaire

Le gestionnaire de parc micro-informatique débutant gagne environ 19 k€. Après quelques années d’expérience, la fourchette de rémunération est comprise entre 26 et 35 k€.


Évolution professionnelle

Le gestionnaire de parc micro-informatique va tout d’abord évoluer en prenant la gestion d’un parc plus important. Il pourra par la suite devenir responsable des achats informatiques. Il peut aussi être administrateur systèmes pour s’occuper des serveurs, de la sécurité ou encore de la gestion des droits d’accès.

La parole aux professionnels
Laurent NICOLE, gestionnaire de parc informatique chez Nocibé

Quel a été votre parcours ?

Après l’obtention d’un baccalauréat en électrotechnique, j’ai suivi un BTS en informatique industrielle. Puis, l’armée qui m’a véritablement permis de démarrer dans l’informatique et plus précisément dans la gestion de parc. Chez Nocibé, j’ai commencé comme technicien hotline et helpdesk. Je suis maintenant en charge du parc informatique et de la téléphonie pour le siège et les 400 boutiques.

Pour quelles raisons ce poste vous plaît-il ?

Il me plaît pour différentes raisons : il est varié, il permet d’être en contact avec de nombreuses personnes de profil différent et il procure une satisfaction certaine quand on résout les problèmes des utilisateurs. La veille technologique permet aussi d’être à leur service ; le gestionnaire de parc informatique va proposer des solutions qui permettent d’améliorer et de faciliter le quotidien.

Quelles sont les qualités requises pour être un bon gestionnaire de parc informatique ?

Il est recommandé, pour exercer cette fonction, d’être autonome. Il est important aussi de savoir gérer le stress que les utilisateurs reportent sur vous, et par conséquent d’être capable aussi de gérer les priorités. La dernière qualité est la diplomatie : si vous arrivez à expliquer calmement les raisons pour lesquelles le problème ne peut pas être réglé par vous, que la solution va être apportée par une tierce personne sous un certain délai… l’utilisateur informé vivra nettement mieux sa situation.