Icon hamburger

Chef de Projet NTIC

Principales missions

  • Étudier la faisabilité du projet (délai, budget, composition de l’équipe).
  • Coordonner le travail des différents acteurs.
  • Superviser la conception, la réalisation et la mise en œuvre du projet.
  • Assister techniquement l’équipe.
  • Participer à la veille technologique.

Formation

Bac +5 : école d’ingénieurs ou diplôme universitaire

Compétences professionnelles

  • Connaître les technologies Java/J2EE, Open Source, .Net.
  • Maîtriser les standards autour des Web Services, SOA.
  • Avoir une bonne connaissance des SGBD (Oracle, SQL Server).
  • Connaître la modélisation UML.
  • Savoir faire de la veille technologique TIC.

Profil

  • Sens de l’organisation
  • Réactivité
  • Esprit d’initiative et de synthèse
  • Capacités d’écoute et sens relationnel
  • Facultés en rédaction et communication

Salaire

Le salaire d’un chef de projet NTIC est en moyenne de 43 k€. Un jeune chef de projet NTIC peut commencer entre 30 et 35 k€. Une fois expérimenté, sa rémunération peut atteindre les 40 à 50 k€. Pour des postes offerts à Paris, on peut majorer ces données de 20 %.

Évolution professionnelle

Un chef de projet NTIC peut tout d’abord devenir directeur de projet. Il peut aussi s’orienter vers des postes commerciaux, vers des fonctions liées à la maîtrise d’ouvrage. Il peut même se tourner vers la technique si son poste de chef de projet était orienté langage technique ou architecture.

La parole aux professionnels
Frédéric Le Bars, chef de projet NTIC chez ITESOFT

 

Quel a été votre parcours ?

Je suis diplômé Supelec. J’ai travaillé trois ans en tant que consultant chez Amadeus. J’ai rejoint ITESOFT en 2005 où j’ai commencé dans le département « Projet client » avant de rejoindre les « Solutions » en Recherche et développement.

En quoi consiste le métier de chef de projet NTIC ?

Le chef de projet NTIC doit traduire le besoin final du client en quelque chose de compréhensible pour les développeurs afin qu’il ne reste pas de place à l’imagination! Il est de notre ressort de bien comprendre et retranscrire les spécificités du client et de calculer le temps nécessaire pour chaque phase de développement. Les différentes étapes de notre fonction sont l’écoute des besoins du client, la planification du développement, la réalisation des tests, la présentation du produit au client et la recette, c'est-à-dire la validation production de l’application une fois qu’elle est déployée.

Quels conseils donneriez-vous à une personne qui souhaite devenir chef de projet NTIC ?

La première qualité à posséder et à développer est l’écoute. Il faut savoir écouter le client pour bien analyser et comprendre ses attentes ; il est donc important de savoir prendre du recul par rapport au produit que l’on connaît parfaitement pour se concentrer sur les spécifications du client. Il faut aussi savoir écouter les personnes qui nous entourent dans l’entreprise car nous pouvons apprendre beaucoup d’elles, notamment des développeurs. En sortant de l’école, on ne peut pas tout savoir, il faut donc avoir envie d’apprendre si on souhaite devenir rapidement un bon chef de projet NTIC.